COVID-19 FactPress Logo
Partager:

Le Canada veut-il vraiment rouvrir sa frontière avec les États-Unis ?

par Cédric Ayisa - 02 octobre 2020   540 vues   6 min
Le Canada veut-il vraiment rouvrir sa frontière avec les États-Unis ?

Propos vérifié

Le Canada souhaiterait rouvrir sa frontière avec les États-Unis

Verdict

Inexact dans son ensemble (avec réserves)

Lors d'un point de presse fin septembre 2020, le président américain Donald Trump a annoncé que le Canada souhaitait rouvrir sa frontière avec les États-Unis. Cette déclaration est inexacte dans son ensemble, avec réserves.

Pour limiter la propagation de la COVID-19, les passages frontaliers entre le Canada et les États-Unis ont été limités à l'échange de biens, aux voyageurs essentiels et aux citoyens de retour (ou aux membres de leur famille immédiate) depuis le début de la pandémie. Les premières fermetures de la frontière terrestre remontent au mois de mars pour une période de 30 jours, sous réserve d'une réévaluation et d'une nouvelle prolongation en fonction de l'évolution de la pandémie.

Le 18 septembre, en réponse à la question d'un journaliste sur la frontière canado-américaine, M. Trump a déclaré que la réouverture se ferait "très bientôt". Il a poursuivi en disant que "le Canada aimerait qu'elle soit ouverte" et "vous savez, nous voulons revenir à une activité normale". Toutefois, après vérification, nous avons constaté que le même jour, les fonctionnaires chargés des affaires frontalières des deux pays ont fait des annonces qui contredisaient la déclaration de M. Trump. 

Ce que les autorités canadiennes et américaines ont dit avant les remarques de M. Trump

Le dernier accord sur la fermeture de la frontière devait venir à échéance le 21 septembre 2020. Le 18 septembre, quelques heures avant les déclarations de Donald Trump, le ministre canadien de la sécurité publique Bill Blair et son homologue américain, le secrétaire par intérim à la sécurité intérieure Chad Wolf, ont respectivement annoncé sur Twitter que la fermeture de la frontière avait été prolongée jusqu'au 21 octobre 2020. Les deux déclarations ont été suivies d'une déclaration (Canada et États-Unis) allant à l’encontre de celle de M. Trump.

Par ailleurs, quelques jours avant l'annonce de la prolongation de la fermeture, la ministre canadienne de la santé, Patty Hajdu, mentionnait dans une interview qu'elle était "heureuse" de la fermeture de la frontière car le Canada a déjà les mains "pleines" avec la pandémie.

Ces annonces sont donc en contradiction avec ce que Donald Trump a dit aux médias sur le désir du Canada de rouvrir sa frontière avec les États-Unis. Toutefois, M. Blair a indiqué qu'ils "continueront à fonder leurs décisions sur les meilleurs conseils de santé publique disponibles, afin d’assurer la sécurité des Canadiens". Tout cela nous mène à conclure que la déclaration du président américain concernant la frontière canado-américaine est inexacte dans son ensemble. Nos réserves concernent le terme « aimerait », car s’il est vrai, en théorie, que le Canada aimerait probablement rouvrir sa frontière avec les États-Unis, il n’est pas en position de le faire pour l’instant ni dans un avenir proche, vu les recommandations de la santé publique.

Ce que le public canadien pense de la fermeture de la frontière canado-américaine

Plusieurs enquêtes montrent que les Canadiens soutiennent la décision du gouvernement de maintenir fermée la frontière avec les États-Unis et d'exiger des mesures sanitaires pour les personnes autorisées à entrer au Canada. Par exemple, en juillet, Léger a mené un sondage au Canada sur la réouverture de la frontière qui a révélé que 86 % de la population était d'accord pour que la frontière avec les États-Unis reste fermée pour les voyages non essentiels. Un autre sondage réalisé par Ipsos (également en juillet) a montré que 85 % des Canadiens aimeraient que la frontière avec les États-Unis reste fermée au moins jusqu'à la fin de l'année. De plus, en septembre, un sondage de ResearchCo. a révélé que 90 % des Canadiens sont d'accord avec la fermeture des frontières. Les chiffres montrent donc un très fort niveau d'approbation de cette mesure par la population canadienne. En comparaison, seuls 35 % des Canadiens estiment que "la priorité devrait être de réimposer des mesures de sécurité publique qui limitent fortement les regroupements et ferment certaines entreprises".

La fermeture des frontières est-elle efficace ?

Il n'existe actuellement aucune donnée spécifique sur le sujet. Mais au début de la pandémie, il a été prouvé que les voyages étaient une source importante de la propagation mondiale du virus du SRAS-CoV-2.

L'ambassadeur du Canada aux États-Unis souligne que les fermetures de frontières "jouent leur rôle ", c'est-à-dire de permettre la circulation des biens et des services essentiels, tout en contrôlant la propagation du virus et en réduisant le risque pour nos citoyens de part et d'autre", puisque les États-Unis ont enregistré plus de 7 millions de cas, alors qu’au Canada, au 30 septembre 2020, le nombre de cas était d’environ 157 000.

Des données détaillées sur 138 061 de ces cas sont disponibles à cette date et montrent que près de 4 % (5 269) des personnes infectées par le COVID-19 avaient voyagé hors du Canada. En mai 2020, le ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec a partagé des données avec le journal canadien Le Devoir montrant que 25 % des voyageurs ayant obtenu un résultat positif au test COVID-19 après leur retour au Canada étaient allés aux États-Unis et moins de 1 % s'étaient rendus en Chine.

Les restrictions de voyage à destination et en provenance des États-Unis sont revues tous les 30 jours. Le fort soutien de la population canadienne en faveur de la poursuite de la fermeture des frontières, la tendance constante des cas de COVID-19 aux États-Unis, l'absence actuelle de vaccin contre la maladie, le manque d’uniformité dans l'application des mesures de santé publique dans l'ensemble des États-Unis et le nombre croissant de cas au Canada font qu'il est peu probable que le Canada rouvre de sitôt sa frontière avec son voisin du Sud. De plus, le 2 octobre 2020, à un mois de l’élection présidentielle, le président des États-Unis a annoncé sur son compte Twitter officiel que lui et sa femme avaient reçus des tests positifs à la COVID-19, ce qui démontre une amplification de l'impact du manque d’uniformité dans l'application des mesures de santé publique dans son pays.

Quelles leçons pouvons-nous tirer de la déclaration de Donald Trump ?

Lorsqu'il s'agit de déclarations faites par un dirigeant au sujet d'une autre nation, il est important de se référer aux sources officielles du pays concerné pour obtenir des informations précises. En outre, il convient d'évaluer la crédibilité de la personne qui fait la déclaration. Dans le cas de Donald Trump, il a été prouvé à plusieurs reprises que le président américain fait des déclarations inexactes, non fondées ou nuisibles. Cette tendance a récemment incité les plateformes de médias sociaux comme Facebook et Twitter à prendre des mesures concernant les déclarations de Trump.

Notre objectif est de vous fournir des faits vérifiés aussi exacts et à jour possible. Si vous pensez que nous avons fait une erreur ou que nous avons omis des renseignements importants, veuillez nous contacter.

  • 07 octobre 2020

    Le 2 octobre, le ministre canadien d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté, Marco Mendicino, la ministre de la Santé, Patty Hajdu, et le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair, ont présenté des exemptions aux restrictions de voyage, permettant aux familles élargies, aux ressortissants étrangers et aux étudiants étrangers de revenir au Canada, à certaines conditions.   

    Parmi les mesures qui entreront en vigueur le 8 octobre 2020, les autorités ont annoncé qu'elles autoriseront certains membres de familles élargies de citoyens canadiens et de résidents permanents (y compris ceux qui ont une relation amoureuse exclusive d'au moins un an et leurs enfants à charge, ainsi qu’enfants et petits-enfants adultes) à entrer au Canada, tout en respectant les règles de quarantaine, les mesures sanitaires déjà en place aux frontières et les exigences en matière d'immigration (y compris la réception d'une lettre officielle les autorisant à entrer au pays).  

    En outre, les autorités ont déclaré qu'elles autoriseront les ressortissants étrangers à entrer au Canada pour des raisons humanitaires. Les ressortissants étrangers peuvent entrer au Canada pour dire au revoir à une personne en fin de vie, pour prendre soin d’une personne qui requiert un soutien médical ou pour assister à des funérailles.   

    La ministre de la Santé, Patty Hajdu, a également mentionné qu'il serait possible pour les personnes qui entrent ou reviennent au Canada pour des raisons de compassion, de demander une "libération limitée de la quarantaine obligatoire", pour voir une dernière fois un être cher en fin de vie ou pour assister à des funérailles.  

    Enfin, à partir du 20 octobre, le ministre Marco Mendicino a déclaré que les étudiants étrangers pourront entrer au Canada s'ils fréquentent un établissement d'enseignement désigné qui a été identifié par le gouvernement provincial ou territorial comme ayant un plan d’intervention COVID-19. 

    Le ministre Bill Blair a également souligné l'efficacité des mesures frontalières et en a annoncé le renforcement afin de continuer à protéger les Canadiens et Canadiennes. Il a également noté que les restrictions à la frontière américaine resteront en place jusqu'à ce que les autorités sanitaires en décident autrement.  

Premier Ministre – Justin Trudeau

https://pm.gc.ca/fr/nouvelles/communiques/2020/03/20/premier-ministre-annonce-la-conclusion-dun-accord-frontalier

Twitter – Bill Blair

https://twitter.com/BillBlair/status/1306969009447997446

Gouvernement du Canada / Sécurité Publique

https://www.canada.ca/fr/securite-publique-canada/nouvelles/2020/09/le-canada-et-les-etats-unis-prolongent-les-restrictions-temporaires-du-voyage-non-essentiel.html

Twitter – Chad Wolf

https://twitter.com/DHS_Wolf/status/1306956646736973824

Twitter – Donald Trump

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1311892190680014849

U.S Government/Department of Homeland Security

https://www.dhs.gov/news/2020/09/18/fact-sheet-dhs-measures-border-limit-further-spread-coronavirus

Global News

https://globalnews.ca/video/7330283/im-happy-with-the-situation-as-it-is-hajdu-on-u-s-canada-border-closure/

Léger

https://leger360.com/fr/sondages/sondage-hebdomadaire-de-leger-9-septembre-2020/

Ipsos

https://www.ipsos.com/en-ca/news-and-polls/Majority-of-Canadians-Want-Canada-US-Land-Border-Closed-Until-Atleast-End-Of-2020

ResearchCo

https://researchco.ca/2020/09/08/canada-covid19/

CTV News

https://www.ctvnews.ca/world/how-effective-are-border-closures-and-travel-restrictions-canadian-expert-shares-findings-1.5070250

https://www.ctvnews.ca/politics/canada-u-s-border-closure-extended-again-amid-tension-over-restrictions-1.5064424

Le Devoir

https://www.ledevoir.com/societe/sante/578234/quebec-un-quart-des-voyageurs-malades-venaient-des-etats-unis

Santé Canada

https://sante-infobase.canada.ca/covid-19/resume-epidemiologique-cas-covid-19.html#a8

John Hopkins University of Medicine

https://coronavirus.jhu.edu/map.html

Politifact

https://www.politifact.com/personalities/donald-trump/

Radio-Canada

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1724651/facebook-retrait-trump-covid-desinformation-enfants-immunises

Gouvernement du Canada - Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/nouvelles/2020/10/le-gouvernement-met-en-place-de-nouvelles-mesures-a-la-frontiere-pourproteger-la-sante-publique-canadienne-et-fournitunemiseajoursurlesrestrictions.html

CPAC

https://www.cpac.ca/fr/programs/covid-19-la-reponse-du-canada/episodes/66272131/ 

  Propos vérifié

Donald Trump

Personne
Le Canada souhaiterait rouvrir sa frontière avec les États-Unis

Verdict:

Inexact dans son ensemble (avec réserves)

 02 octobre 2020


Partager:

Apprenez-en plus au sujet de notre méthodologie de vérification des faits ICI.

AUTRES VÉRIFICATIONS DE FAITS COVID-19

Quelles sont les conséquences lorsque les dirigeants politiques enfreignent les mesures sanitaires contre la COVID-19?

Quelles sont les conséquences lorsque les dirigeants politiques enfreignent les mesures sanitaires contre la COVID-19?

Les communautés autochtones sont plus susceptibles à la COVID-19

Les communautés autochtones sont plus susceptibles à la COVID-19

Afficher plus