COVID-19 FactPress Logo
Partager:

Nous vérifions si les athlètes professionnels recevront le vaccin contre la COVID-19 avant les autres

par Cédric Ayisa - 18 décembre 2020   1390 vues   6 min
Nous vérifions si les athlètes professionnels recevront le vaccin contre la COVID-19 avant les autres

Propos vérifié

Les athlètes professionnels recevront le vaccin de la COVID-19 avant la population

Verdict

Inexact dans son ensemble (avec réserves)

Le journal sportif Danslescoulisses.com rapportait dans un article daté du 6 décembre, que “les athlètes professionnels recevront le vaccin de la COVID-19 avant la population”, sous prétexte que les ligues de sport voudront mettre la main sur les vaccins, afin de reprendre les activités sportives de façon plus normale. Cette information est inexacte dans son ensemble, avec quelques réserves.

L’article s’inspire d’un texte de Radio-Canada qui explique qu’étant donné que les sociétés pharmaceutiques sont souvent des entreprises privées, elles sont libres, après l’approbation par les autorités publiques, de vendre leurs produits sur le marché. Ceci implique que ces sociétés pharmaceutiques “ont amplement le droit de conclure des contrats avec les clients de leur choix”. Par conséquent, les ligues de sport peuvent se servir de cette logique du libre marché et des fonds à leur disposition pour se procurer des vaccins, même si les athlètes ne font pas partie des personnes prioritaires pour recevoir le vaccin contre la COVID-19. En date du 16 décembre 2020, seul le vaccin de Pfizer/BioNTech a été homologué par Santé du Canada.

Qui est prioritaire pour recevoir les vaccins contre la COVID-19 ?

Avant même l’arrivée des premières doses du vaccin, il était nécessaire de déterminer quels groupes devraient y avoir accès en premier, surtout lorsqu’on sait que les quantités actuelles reçues par le Canada sont limitées (30 000 pour la première livraison et 249 000 d’ici fin décembre 2020, selon les prévisions pour Pfizer/BioNTech, et 168 000 de Moderna dans la même période).

Selon les recommandations du Comité consultatif national sur l'immunisation (CCNI)*, pour la première phase de distribution, quatre groupes de personnes doivent être prioritaires :

  • Les résidents et personnel des milieux de vie collectifs qui fournissent des soins aux personnes âgées
  • Les adultes de 70 ans et plus, en commençant par les adultes de 80 ans et plus, puis en diminuant la limite d’âge par tranches de 5 ans jusqu’à 70 ans au fur et à mesure de l’approvisionnement
  • Les travailleurs de la santé (y compris tous ceux qui travaillent dans les milieux de soins de santé et les préposés aux services de soutien à la personne dont le travail requiert un contact direct avec les patients)
  • Les adultes dans les communautés autochtones où l’infection peut avoir des conséquences disproportionnées

Selon Santé Canada, c’est bien cet ordre de priorité qui sera respecté afin d’administrer le vaccin aux personnes considérées comme étant les plus vulnérables. Cependant, ce sont ultimement les provinces qui décideront des groupes prioritaires pour l’administration des vaccins.

D’ailleurs, tel qu’annoncé par la Ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, les premiers vaccins ont été administrés au Canada, à Montréal et à Toronto, le 14 décembre. Ce sont bien des professionnels de la santé dans des centres de soins longue durée ainsi que des résidents de ces centres qui ont commencé à se faire vacciner.

Dans une entrevue accordée au média Global News, le patron de Pfizer Canada a indiqué que, pour le moment, l’engagement est de respecter les contrats gouvernementaux et que “le gouvernement est le mieux placé pour déterminer une répartition équitable au sein de sa population"’. Cela nous permet de dire que les propos de l’article du site Danslescoulisses.com sont inexacts – les athlètes professionnels n’auront pas un accès prioritaire aux vaccins.

Cependant, le vaccin de Pfizer/BioNTech risque de ne pas être le seul sur le marché. D’autres vaccins, comme celui de Moderna, pourraient aussi être homologués dans les jours ou semaines à venir et les athlètes pourraient alors être invités à donner l’exemple en se faisant vacciner devant public ce qui pourrait potentiellement changer la situation. Ces deux derniers points justifient nos réserves dans le verdict.

Une complexité qui ne rend pas la tâche facile

Dans un précédent article publié sur faitscovid19.ca, nous avons discuté des difficultés auxquels peuvent faire face les autorités pour distribuer les vaccins tels que celui de Pfizer/BioNTech. Ce dernier nécessite d’être conservé à une température de -70℃ et peut être conservé dans un réfrigérateur ordinaire pendant 5 jours, tandis que celui de Moderna nécessite une température de conservation de -20℃ pendant 6 moins ou de 30 jours, lorsqu’il est conservé dans un réfrigérateur ordinaire. En plus, il faut prendre également en compte les personnes vivant dans les zones reculées, comme certaines communautés autochtones, et les personnes qui sont dans l’incapacité de se déplacer jusqu’aux centres de vaccination. Le 15 décembre, le sous-administrateur de l’Agence de Santé publique du Canada, Howard Njoo, tel que rapporté par Radio-Canada, a fait savoir que les territoires canadiens avaient demandé de recevoir le vaccin de Moderna plutôt que celui de Pfizer/BioNTech justement à cause de la complexité d’entreposer ce dernier.

Ce que dit l’OMS

Lors de son allocution du 7 décembre, le directeur de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a invité les pays à se baser sur son cadre appelé Values Framework and Population Prioritization Roadmap qui comprend des recommandations sur les personnes à vacciner en priorité et énonce les principes qui motivent ces recommandations. On y retrouve la Facilité COVAX, une initiative de l’UNICEF ayant entre autres pour objectif de faciliter l’accès global aux vaccins contre la COVID-19.

À son tour, M. Tedros a insisté sur l’importance de prioriser certains groupes lors des premières vaccinations. Parmi ceux on trouve:

  • Les travailleurs de la santé qui sont exposés à un risque élevé d'infection puisque le vaccin contribuera à les protéger, ainsi qu'à protéger le système de santé.
  • Les personnes les plus exposées à des maladies graves ou à des décès en raison de leur âge constituent également un groupe prioritaire, car leur protection réduira les maladies graves et les décès et allégera le fardeau des systèmes de santé.
  • À mesure que l'offre des vaccins augmentera, on devrait ajouter les groupes qui présentent un risque plus élevé de maladie grave en raison de leur état de santé sous-jacent, ainsi que les groupes marginalisés à haut risque.

Il a aussi rappelé qu'avec l’arrivée progressive des vaccins, il est important de continuer à suivre les mesures sanitaires en place, telles que le port du masque, le lavage des mains et la distanciation physique, afin de limiter la propagation du virus.

* « Le CCNI est un organisme consultatif externe composé d’experts de divers domaines, surtout de la santé, qui travaille avec le Centre d'immunisation et des maladies respiratoires infectieuses de l'Agence de la santé publique du Canada pour fournir des conseils médicaux, scientifiques et de santé publique continus et opportuns. Il fait également des recommandations pour l'utilisation des vaccins actuellement ou nouvellement approuvés chez les humains au Canada, y compris l'identification des groupes à risque de maladies évitables par la vaccination pour lesquels la vaccination devrait être ciblée. »

Notre objectif est de vous fournir des faits vérifiés aussi exacts et à jour possible. Si vous pensez que nous avons fait une erreur ou que nous avons omis des renseignements importants, veuillez nous contacter.

Radio-Canada

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1755004/chronique-martin-leclerc-hockey-vaccins-lnh-nba?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1757220/coronavirus-canada-vaccin-justin-trudeau-tam-njoo-fortin

Twitter de la Ministre de la Santé, Patty Hadjdu

https://twitter.com/PattyHajdu/status/1338574959367565314

Santé Canada

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/covid19-industrie/medicaments-vaccins-traitements/vaccins/pfizer-biontech.html

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/immunisation/comite-consultatif-national-immunisation-ccni/orientations-administration-prioritaire-premieres-doses-vaccine-covid-19.html

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/immunisation/comite-consultatif-national-immunisation-ccni/composition-representation-ccni.html

Cpac

https://www.cpac.ca/fr/programs/covid-19-la-reponse-du-canada/episodes/66309097/

Organisation mondiale de la santé (OMS)

https://www.who.int/director-general/speeches/detail/who-director-general-s-opening-remarks-at-the-media-briefing-on-covid-19---7-december-2020

http://www.who.int/docs/default-source/immunization/sage/covid/sage-prioritization-roadmap-covid19-vaccines.pdf?Status=Temp&sfvrsn=bf227443_2&ua=1

UNICEF

https://www.unicef.org/fr/recits/tout-ce-que-vous-devez-savoir-sur-le-vaccin-contre-la-covid-19

Faits COVID-19

https://www.faitscovid19.ca/fr/faits-verifies/les-communautes-autochtones-sont-plus-susceptibles-a-la-covid-19

https://www.faitscovid19.ca/fr/faits-verifies/le-plus-grand-defi-de-la-vaccination-contre-la-covid-19-sera-t-il-vraiment-logistique

Global News

https://globalnews.ca/news/7522074/pro-athletes-coronavirus-vaccines/

  Propos vérifié

danslescoulisses.com

Organisation
Les athlètes professionnels recevront le vaccin de la COVID-19 avant la population

Verdict:

Inexact dans son ensemble (avec réserves)

 18 décembre 2020


Partager:

Apprenez-en plus au sujet de notre méthodologie de vérification des faits ICI.

Avez-vous des informations pour appuyer ou contrecarrer cette vérification des faits ?

AUTRES VÉRIFICATIONS DE FAITS COVID-19

Il n’y a pas assez de données pour affirmer que la vitamine D peut traiter ou prévenir la COVID-19

Il n’y a pas assez de données pour affirmer que la vitamine D peut traiter ou prévenir la COVID-19

Nous vérifions si les athlètes professionnels recevront le vaccin contre la COVID-19 avant les autres

Nous vérifions si les athlètes professionnels recevront le vaccin contre la COVID-19 avant les autres

Afficher plus